Se dévouer corps et âme à la lutte contre la SP

Lynda Archambault est vice-présidente du conseil d’administration de la Société canadienne de la sclérose en plaques, Division Québec. Elle est une enseignante, femme d’affaires et philanthrope et compte plus de quinze ans d’implication bénévole à son actif.

Native de la région de Salaberry-de-Valleyfield, Lynda est âgée de cinquante-trois ans. Elle a appris qu’elle était atteinte de sclérose en plaques le 23 octobre 1994. En effet, après avoir donné naissance à sa deuxième fille, elle a perdu toute sensation au niveau des jambes pendant quelques jours. Travaillant dans le milieu de la coiffure, elle avait déjà commencé à ressentir des engourdissements et une perte de dextérité.

Le diagnostic de sclérose en plaques a donc amené Lynda à se diriger vers l’enseignement, domaine qui la passionne toujours. Elle a obtenu son baccalauréat après sept années, durant lesquelles elle a jonglé entre les études, la vie familiale et de nombreuses poussées de sclérose en plaques.

Lynda a gardé le secret sur sa maladie durant plus de dix ans, principalement afin de protéger ses deux filles. Elle en a seulement fait part à son conjoint actuel, qui lui a promis tout le soutien nécessaire. Après un énième épisode de sclérose en plaques, Lynda a décidé d’annoncer publiquement qu’elle était atteinte de SP. Ses motivations étaient nombreuses : « Je voulais être un modèle positif d’espoir et de résilience pour mes filles, informer les gens et changer les perceptions par rapport à la maladie et m’impliquer afin d’avoir un impact durable. »

Lynda et son mari ont participé au Vélotour SP pour la première fois en 2004. Après avoir côtoyé des gens atteints de la même maladie qu’elle qui se dépassaient physiquement afin de recueillir des fonds, elle a décidé à son tour de de se dédier corps et âme à ce même objectif. C’était le début d’une expérience riche en émotions.

Depuis quinze ans, Lynda recrute les membres de son équipe, les Pédaliers de l’avenir, auprès des gens de son entourage. Chaque membre doit atteindre un seuil minimal de dons. Si certaines personnes souhaitent s’impliquer sans nécessairement participer au Vélotour SP, elles ont la possibilité de participer de manière bénévole aux différentes activités de collecte de fonds organisées par Lynda. Elle est épaulée par un comité organisateur exceptionnel, qui l’aide dans la gestion des différents projets. Chaque membre met ses compétences personnelles et professionnelles à profit afin de s’assurer de la bonne marche des événements.

Chaque année, Lynda et son équipe organisent deux événements majeurs de collecte de fonds. Le premier a lieu lors d’une fin de semaine du mois de mai. Il s’agit d’une vente de hot-dogs qui se déroule dans le stationnement d’un grand magasin à Salaberry-de-Valleyfield. À cette occasion, la famille et les amis de Lynda se rassemblent pour sensibiliser la population locale à la sclérose en plaques et pour recueillir des dons. De nombreuses personnes atteintes de sclérose en plaques s’y donnent rendez-vous. Il s’agit d’un événement rassembleur qui met en évidence la détermination des gens atteints de sclérose en plaques.

Le deuxième événement organisé par Lynda et son équipe est un souper festif, suivi d’une soirée animée par un humoriste de renom. Plus de deux cents personnes y participent, et l’événement, très couru, prend de l’ampleur chaque année. Ce dernier nécessite environ six mois de préparation et la mobilisation de nombreuses ressources.

Tous ces efforts portent fruit. Depuis 2004, près d’un million de dollars ont été remis par Lynda et son équipe à la Société canadienne de la sclérose en plaques.

Lynda est une femme déterminée et dynamique qui mobilise un grand nombre de personnes au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques. Son implication est une grande source de fierté : « Ensemble, nous travaillons vers un but commun. Nous créons quelque chose d’unique et de durable. C’est un engagement que nous prenons pour les gens atteints de la sclérose en plaques. Nous allons les soutenir pour le présent et pour l’avenir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *