Budget fédéral : des mesures favorables aux aidants, mais il y a encore matière à amélioration

La semaine dernière, le gouvernement fédéral du Canada a rendu public le budget de 2015. Quelle incidence celui-ci aura-t-il sur la vie des Canadiens atteints de sclérose en plaques? Dans le présent article, je soulignerai quelques points dont nous pouvons nous réjouir et d’autres au sujet desquels nous préconisons des améliorations dans l’intérêt des personnes ayant la SP. Il nous reste donc du travail à faire en matière de défense des droits et des interest.

plan d'action économique du canada

Certaines dispositions du nouveau budget contribueront à améliorer sensiblement la qualité de vie des personnes qui ont besoin de soutien. Entre autres, j’ai eu la satisfaction de noter que, selon le Plan d’action économique de 2015, la durée des prestations de compassion de l’assurance d’emploi passera de six semaines à six mois. Nous félicitons le gouvernement pour cette mesure prise en faveur des proches aidants et en laquelle nous voyons un pas important vers une extension de ce programme de soutien qui devrait aboutir à la prise en compte des périodes où un aidant doit s’occuper d’une personne ayant une maladie chronique ou épisodique. Aussi, le nouveau crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire permettra à un grand nombre de personnes qui ont la SP de rester chez elles, ce qui contribuera à limiter les coûts associés aux soins.

Le nouveau budget prévoit également une exonération de l’impôt sur les gains en capital réalisés à la vente d’actions de sociétés privées ou de biens immobiliers lorsque le produit d’une telle vente est versé à un organisme de bienfaisance dans les 30 jours suivant la transaction. Bien qu’il soit prévu que cette disposition n’entrera pas en vigueur avant le début de l’année 2017, l’exonération en question constituera un incitatif considérable pour les donateurs qui envisagent de faire un don majeur à un organisme caritatif. Elle aura également un effet bénéfique sur l’ensemble du secteur des œuvres de bienfaisance au chapitre du financement.

Au cours des semaines à venir, je me rendrai à Ottawa, en compagnie d’employés et de bénévoles, en vue de lancer le Mois de la sensibilisation à la SP et de multiplier ainsi nos chances de discuter avec des élus à propos de l’amélioration de l’infrastructure de soutien destinée aux Canadiens touchés par la SP. Le mardi 5 mai, à l’occasion d’un dîner-rencontre dont les hôtes parlementaires seront Bernard Trottier (Etobicoke-Lakeshore), Kennedy Stewart (Burnaby-Douglas) et Ralph Goodale (Wascana), nous parlerons du travail que nous avons accompli dernièrement afin de stopper la SP. Nos rencontres sur la Colline du Parlement ont une importance capitale, car elles nous permettent de nous adresser à un groupe réceptif, composé de décideurs qui ont un lien avec des personnes atteintes de SP et qui sont disposés à témoigner sur leur expérience et à expliquer aux députés pourquoi il importe de soutenir les gens ayant une maladie épisodique telle que la SP. Ensemble, nous inviterons les députés à se joindre à la lutte contre la SP en favorisant l’investissement dans la recherche et en œuvrant pour l’amélioration des programmes gouvernementaux de soutien au revenu et à l’emploi.

Le mercredi 6 mai, des œillets à porter à la boutonnière, symbolisant l’espoir pour les gens aux prises avec la SP, seront distribués aux députés de la Chambre des communes par des représentants de la Société de la SP ainsi que par des élus parlementaires représentant les trois principaux partis du Canada, soit Laurie Hawn (Edmonton-Centre), Kennedy Stewart (Burnaby-Douglas) et Hedy Fry (Vancouver-Centre). Ensuite, ces parlementaires liront des déclarations formulées par des membres de la Chambre des communes au sujet de leur engagement envers la lutte contre la SP. Ces trois élus inciteront aussi les autres députés à se joindre à eux pour stopper la sclérose en plaques.

Que pensez-vous des changements prévus par le nouveau budget fédéral? Faites-nous part de vos commentaires dans l’espace réservé à cet effet ou rendez-vous sur Twitter : @SocCanDeLaSP.

The following two tabs change content below.
Neil Pierce

Neil Pierce

Neil Pierce est le président de la Division de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest depuis 2004 et il occupe le poste de vice-président des relations avec les gouvernements. Depuis près de 30 ans, il travaille sans relâche et avec passion au nom des personnes ayant des incapacités.

Un commentaire

  • Julie dit :

    Moi je souhaite de tout cœur qu’on ai plus de soutiens de la part du gouvernement !!! Mère de 3 enfants je suis menacé de perdre mon emploie et les assurance DSF eux ne veulent pas me payer l’invalidité total . Après 18 mois ils on coupe mes prestations et j’ai du retourne a mon emploi contre la volonté de mon neurologue et mon employeur !!! Je suis plus que choqué et dépassé, aucune ressource et problème financier si je perd mon emploi … Quoi faire ? Le gouvernement doit comprendre notre réalité. ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque (*).