Prendre la SP en main avec des gants de boxe

16 novembre 2018
Autre langue : English

À seulement 26 ans, Jessica Faulds rayonne et incarne la passion et la détermination auxquelles aspirent la plupart des gens. Qu’il s’agisse de sa forme physique, de son alimentation ou de sa vie en général, elle est déterminée à tirer le plus grand profit des possibilités qui lui sont offertes. À première vue, personne ne peut deviner que Jessica vit avec la sclérose en plaques (SP) depuis onze ans.

Lors de la Marche de l’espoir de Calgary 2018, à l’organisation de laquelle elle a participé dans le cadre de son travail à la Société de la SP, Jessica s’est adressée à un public captivé pour témoigner au sujet de la maladie dont elle est atteinte :

« Imaginez que vous investissez tout votre argent dans l’achat d’une maison. Celle-ci vous semble magnifique, absolument parfaite, et vous ne pourriez être plus heureux. Au bout de quelques mois, hélas, vous constatez que l’installation électrique est déplorable, car elle a été réalisée par quelqu’un qui n’y connaissait rien en électricité. Certains commutateurs sont fonctionnels, d’autres ne le sont pas, et d’autres encore fonctionnent de façon intermittente. Malheureusement, vous ne pouvez pas savoir au quotidien ce qui va marcher, et, un jour, tout le système pourrait céder. Comme vous ne pouvez pas prévoir les courts-circuits, vous vivez constamment dans la peur, appréhendant le jour où cela se produira. Le hic, c’est que la maison semble parfaite de l’extérieur. Voilà à quoi ressemble mon expérience de la SP. »

Le premier court-circuit vécu par Jessica est survenu le matin où elle s’est réveillée sans pouvoir bouger son œil gauche. Depuis lors, la SP lui a valu plus de 680 injections, 150 perfusions intraveineuses et prises de sang, 40 jours d’hospitalisation, 21 examens par IRM, 5 poussées et 4 traitements différents.

« Je sais que ces chiffres peuvent en effrayer plus d’un, mais pour les personnes qui, comme moi, ont la SP, il ne s’agit que d’une goutte d’eau dans l’océan. Malgré ces chiffres terrifiants, les gens qui me connaissent savent que je suis bien décidée à ne pas laisser cette maladie dicter ma vie », affirme Jessica. « Je dois toutefois à la SP ma détermination actuelle à conserver ma santé et ma forme physique. »

Afin de prendre en main la SP, Jessica a adopté une approche axée sur la santé et le bien-être pour laquelle elle s’est entourée d’une équipe multidisciplinaire de spécialistes et d’entraîneurs. Pour s’assurer une prise en charge optimale selon ses objectifs personnels, Jessica a misé à la fois sur un programme d’entraînement personnel – qui combine conditionnement physique et boxe –, qu’elle suit au Rumble Boxing Studio, situé à Calgary, ainsi que sur des soins de physiothérapie et d’ostéopathie, qu’elle reçoit à la clinique multidisciplinaire Intrinsi, établie dans la même ville.

Lorsqu’elle était à l’université, Jessica a dû se servir d’une canne durant cinq mois. Depuis qu’elle suit son entraînement au Rumble Boxing Studio et son traitement à la clinique Intrinsi, elle n’a eu à utiliser sa canne qu’une seule fois, alors qu’elle se trouvait dans un aéroport durant un voyage. Elle affirme avoir fait d’énormes progrès en ce qui concerne son équilibre et sa mobilité.

« Je peux dire en toute franchise que je ne me suis jamais sentie aussi forte. Mon équilibre est au mieux, et je réalise mes meilleurs temps à la course. Mentalement, je suis très satisfaite de ma collaboration avec l’équipe qui m’entoure », explique Jessica.

« C’est à l’initiative de Jess que nous avons tous été amenés à collaborer à son programme d’entraînement et de soins. C’est sur un plan très personnel que nous pouvons discuter et travailler avec elle afin de lui procurer le meilleur service qui soit », renchérit Dan Humphries, entraîneur et fondateur du Rumble Boxing Studio.

Dan travaille en étroite collaboration avec Jon Gabbai, directeur et physiothérapeute de la clinique Intrinsi, de sorte que tous deux puissent offrir à Jessica les outils et l’entraînement dont cette dernière a besoin pour surmonter la SP.

« Je pense que cette formule de réadaptation est idéale », ajoute Jon. « Nous faisons appel à l’expérience et au savoir-faire de différentes personnes. Nous mettons notre ego de côté pour nous concentrer sur le patient. Pour chacun de ses besoins, nous déterminons qui est le spécialiste le plus compétent. Il suffit de faire intervenir la bonne personne pour maximiser les bienfaits que retire le patient. »

Ayant reçu une formation en nutrition, Jessica a pu élaborer un programme nutritionnel personnalisé, qui lui permet de se sentir au mieux de sa forme. Les saines habitudes alimentaires qu’elle a adoptées font l’objet de sa page Instagram, pour laquelle elle a choisi le mot-clic @alltherightbites. Grâce à tous les efforts qu’elle déploie en vue de surmonter la SP, Jessica commence à constater les améliorations qu’elle espérait tant.

« Je suivais un traitement contre la fatigue. Or, depuis que j’ai adapté mon régime alimentaire et commencé à mieux prendre soin de moi, mes symptômes se sont nettement atténués. Je parviens à prendre en charge la SP de façon plus naturelle qu’auparavant, sans miser sur les médicaments. »

La SP n’a pas fait que susciter la passion de Jessica pour la santé et le bien-être. Elle a amené cette dernière à partager son quotidien avec Nutella, son chien d’assistance en formation.

« Nutella suit un entraînement pour apprendre à se tenir à ma gauche. Les lésions nerveuses que j’ai subies depuis l’âge de 18 ans font que je deviens anxieuse lorsque j’ai à ma gauche des gens que je ne connais pas », explique Jessica. « Maintenant, en raison de l’engourdissement de mes mains, je laisse tomber beaucoup de choses. Donc, Nutella apprend aussi à ramasser ce qu’il m’arrive d’échapper, tels mes clés, mon téléphone, mon portefeuille, soit toutes ces choses qu’il ne faut pas perdre. »

Jessica ne néglige aucune option lorsqu’il s’agit de surmonter la SP. Grâce à son programme multidisciplinaire axé sur la santé et le bien-être, ainsi qu’à la présence de Nutella à ses côtés, c’est avec une force et une détermination sans pareilles qu’elle s’apprête à commencer la nouvelle année.

The following two tabs change content below.

Web Team

Président et chef de la direction depuis février 2007. Administrateur de la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP. Ardent défenseur de l’intégration des personnes handicapées dans notre collectivité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque (*).