Comptez-vous fuir ou agir?

17 février 2015
Autre langue : English

J’ai été vraiment étonné. Tout comme les personnes avec qui j’en ai discuté. Et maintenant que nous en parlons ouvertement, tout le monde se dit renversé.

De quoi s’agit-il? Du fait que le Canada affiche le plus haut taux de SP du monde. Et nous sommes bien déterminés à ne pas garder le silence à ce sujet.

Peut-être avez-vous vu notre annonce publiée récemment dans les pages du Globe and Mail (en anglais)?

Ce n’est que le début – nous ferons entendre notre voix pour faire savoir à l’ensemble de nos concitoyens que la SP est une maladie typiquement canadienne. Il est temps que les Canadiens se joignent à nous pour agir à leur tour. En tant que nation, nous devons nous lancer et prendre position.

Aujourd’hui, je vous invite à vous impliquer également, car il y a des faits plus que dérangeants au sujet de la SP :

  • 3 : 1 – telle est la proportion des diagnostics de SP chez les femmes comparativement aux hommes.
  • Jusqu’à 80 % des Canadiens aux prises avec la SP sont sans emploi.
  • Au Canada, des enfants de seulement deux ans sont atteints de SP.

Intitulée « Fuir ou agir », notre nouvelle campagne révèle à quel point la sclérose en plaques est fréquente au Canada et démontre qu’il importe que nous travaillions en collaboration en vue de la découverte d’un remède contre la SP. Au cours des prochaines semaines, vous pourrez voir les annonces que nous diffuserons en lien avec notre campagne d’un bout à l’autre du pays, à la télévision, dans la presse écrite et sur des panneaux d’affichage.

Je vous invite par ailleurs à nous rendre visite à stopSP.ca afin d’en savoir plus sur la campagne « Fuir ou agir » et de mieux comprendre pourquoi la SP est si répandue dans notre pays.

Si, au cours des prochaines semaines, vous choisissez l’option « Agir » proposée sur le site stopSP.ca, vous prendrez connaissance de récits inspirants sur la SP qui vous permettront de comprendre le quotidien des personnes atteintes de cette maladie.

Vous découvrirez aussi l’histoire d’une réussite canadienne, à savoir l’histoire de la recherche sur la SP. Si un remède contre la SP doit être trouvé, c’est au Canada qu’il le sera.

Visionnez les vidéos consacrées à notre campagne et témoignez à ce sujet sur YouTube – joignez-vous à moi pour sensibiliser les gens à la sclérose en plaques, maladie typiquement canadienne.

Alors, déciderez-vous de fuir ou d’agir?

The following two tabs change content below.
Owen Charters

Owen Charters

Vice-président en chef du marketing et du développement, conteur dévoué de la Société de la SP, prospecteur inlassable de fonds et gourou autoproclamé du secteur sans but lucratif.

7 commentaires

  • Francine Dubé dit :

    Je savais qu’il y avait beaucoup de personnes atteintes de SEP au Canada et particulièrement dans le Bas du Fleuve et en Gaspésie, mais je ne savais pas que nous avions le plus haut taux de cette maladie ici au Canada. Je trouve cela inquiétant. Il est surprenant qu’on n’ait pas trouvé la cause de cette maladie pour ensuite découvrir une médication qui guérirait cette maladie.
    Présentement nous avons uniquement des médications qui dimunent la fréquence des poussées mais on s’entend pour dire que ce n’est pas la panacÉe.

  • Rachelle Leblanc dit :

    J’aimerais bien que l’on trouve un remède pour guérir de cette maladie

  • Martin Castonguay dit :

    Continuons ensemble le travail , pour venir à bout de cette maladie. Merci de votre travail aux nom des malades.

  • francine tanguay dit :

    J’ai la SP , et merci pour la recherche.

  • Anne Bilodeau dit :

    Je suis heureuse de la voix et la voie prises par cette campagne de sensibilisation; nombreux et surtout nombreuses sommes nous, personnes atteintes de sclérose en plaques… il faut AGIR!

  • munger johanne dit :

    oui il faut agir a cent pour cent et milles merci pour cette belle recherche et croisont les doigts pour que ca progresse comme cette foutue maladie qui nous ronge encore merci a tout nos chercheurs. OUI IL FAUT AGIR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués par un astérisque (*).